Cofalit, 2012, résine époxy noire et pierre d'amiante inactive , 18 x 22 x 15 cm

vue d'exposition, CRAC Alsace

Cette pierre, déchet ultime, a servi à Anita Molinero dans le cadre d'une exposition au Frac Alsace. Le Cofalit est né de la vitrification de déchets d'amiante, étape terminale du cycle de production. Cette pierre est totalement recréée par l'homme. L'objet se situe à un moment donné de son processus de production, à sa forme finale, En le présentant comme un "presque ready-made", je l'amène plus loin que sa destinée de rebut. Interroger le geste de l'homme, revisiter le geste du sculpteur.






Photographe : Dom Poirier